Chargement...

L’Association de l’industrie solaire en Afrique (Afsia) organise le jeudi 6 août 2020 un séminaire en ligne autour de l’utilisation de l’énergie solaire dans le secteur de l’agriculture en Afrique. Ce webinaire regroupera des experts qui échangeront sur les nouvelles technologies, ainsi que le financement des systèmes solaires photovoltaïques pour l’agriculture.


L’Association de l’industrie solaire en Afrique (Afsia) organise le jeudi 6 août 2020 un séminaire en ligne autour de l’utilisation de l’énergie solaire dans le secteur de l’agriculture en Afrique. Ce webinaire regroupera des experts qui échangeront sur les nouvelles technologies, ainsi que le financement des systèmes solaires photovoltaïques pour l’agriculture.

Avec une population estimée par le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) à 1,3055 milliard d’habitants (2019), l’Afrique connaît une croissance démographique fulgurante et certains experts pensent que la population africaine pourrait doubler d’ici à 2050. L’Afrique devrait davantage miser sur l’agriculture pour assurer les besoins alimentaires de sa population. La crise sanitaire due au coronavirus et les restrictions de déplacements qui ont suivies montrent les inconvénients de la dépendance aux exportations de produits alimentaires.

Pour augmenter et sécuriser sa production alimentaire, l’Afrique devrait investir dans une agriculture plus respectueuse de l’environnement. Cela passe par l’intégration de l’énergie solaire dans les processus de production agro écologique. C’est pour souligner les applications du solaire dans l’agriculture que l’Association de l’industrie solaire en Afrique (Afsia) organise le jeudi 6 août 2020 un webinaire.

Ce séminaire en ligne sera aussi l’occasion de découvrir les dernières technologies et innovations utilisées pour améliorer les rendements agricoles grâce à l’utilisation du solaire. Les experts qui prendront part à l’évènement en ligne épilogueront également sur les modèles commerciaux des « entreprises à succès qui aident les agriculteurs à mieux tirer profit » du travail de la terre. L’organisation de ce webinaire prouve également la démocratisation progressive de l’énergie solaire dans l’agriculture en Afrique.

Dans les localités au climat aride, cette source d’énergie renouvelable est utilisée pour l’alimentation des systèmes d’irrigations. Au Rwanda par exemple, dans le cadre d’un projet de 54 millions de dollars, l’homme d’affaires américain Howard Graham Buffett a construit une centrale solaire photovoltaïque de 3,3 MWc ainsi qu’un système de stockage par batteries de 2,4 MWh. Le système d’irrigation à l’énergie solaire bénéficie à 2 000 petits exploitants agricoles dans le secteur de Nasho, à l’est du Rwanda.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

 

Rédactreur(trice)

0 commentaires

Laisser un commentaire