Chargement...

Transition agro-écologique : La Dytaes trace l’avenir agricole du Sénégal.

Le dynamique sur la transition Agro-écologique au Sénégal (Dytaes) va organiser sa troisième édition des journées de l’agro écologie les 30 et 31 janvier, sous la présidence du chef de l’Etat Macky Sall.


Le dynamique sur la transition Agro-écologique au Sénégal (Dytaes) va organiser sa troisième édition des journées de l’agro écologie les 30 et 31 janvier, sous la présidence du chef de l’Etat Macky Sall.

 

En conférence de presse ce lundi, le maire de Ndioum et membre de Dytaes a soutenu que l’événement va réunir plus de 400 personnes pendant deux jours, venues du Sénégal, de la sous-région et du reste du monde. Il réunira des organisations paysannes, des élus locaux, des institutions de recherches et de formation et des ONG.

 Système alimentaire plus durable

Selon le représentant des collectivités locales, l’objectif est de revoir le système de production et de consommation, le modèle d’exploitation des ressources naturelles pour avoir un système plus respectueux qui ne détruit pas l’environnement, entre autres…Autrement dit, laisser les produits infestés de pesticides comme les engrais chimiques et consommer des produits bio et sains.

Les conséquences d’ici 50 ans

« Si d’ici 50 ans, l’agro-écologie n’est pas déclenché, il va avoir une recrudescence des maladies (Diabète, AVC,  Tension…) liées à l’alimentation. Au même moment, la population augmente et la production alimentaire va baisser de 40% », a alerté  le membre de Dytaes et représentant de  l’Institut Panafricain pour la Citoyenneté, les Consommateurs et le Développement (CICODEV).

Lire aussi: Le DAC de Dodji va permettre la création de 10 000 emplois

Lutte contre la reforestation 

Pour Mamadou Konaté, l’agro-écologie est la seule solution pour faciliter la reforestation en régénérant les sols et la création de l’emploi. Il faut rappeler que les 18 et 19 novembre, un atelier national de restitution sur la transition agro-écologique a été initié à Dakar et a abouti à un document de contribution qui sera remis au parrain et chef de l’Etat, Macky Sall, qui présidera la cérémonie de clôture le 1er février au Grand Théâtre Doudou Ndiaye Coumba Rose.

Source : SENEGO

Rédactreur(trice)

0 commentaires

Laisser un commentaire