Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Samba Ndiobéne Kâ, a effectué une tournée, ce samedi, dans les plus grands foirails du département de Thiès que sont Sewkhaye et Touba-Toul.

L’objectif était d’échanger avec les éleveurs et constater de visu le niveau d’application des instructions du Président Macky Sall. Mais, au-delà de la cherté des prix, la question de la sécurité a été la plus évoquée durant cette visite.

D’après Baya Diop, un des vendeurs installé au foirail de Sewkhaye, sis dans la commune de Ngoudiane, « en cette période de traite, tous les malfrats du Sénégal s’y donnent rendez-vous pour installer la peur dans le camp des éleveurs et importateurs ».

La question des rabatteurs pose aussi problème : « Ils te demandent le prix de tes moutons, marchandent avec les clients et surtout exigent des commissions. Si tu refuses, ils tentent de détourner les clients en leur disant que les moutons ne se sont pas en bonne santé ».

LIRE AUSSI : 810 milles moutons attendus au Sénégal dont 260 milles à Dakar.

 

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Articles similaires

Nos partenaires