Sénégal: vers la création d'une académie de drone.


Un atelier en ce sens a été organisé lundi 10 février par l’association des professionnels et amateurs de drones, avec différents acteurs (des ministères, des eaux et forêts, de l’université…) intéressés par cette technologie. Selon ses promoteurs, le drone est devenu « incontournable » pour le développement sur le continent, mais il y a un grand vide en matière de formation.

Alassane Mbengue, cartographe et « télé pilote » de drone, fait envoler le drone. Démonstration en direct. « C'est un drone quatre hélices pour faire de la cartographie agricole. La plupart des agriculteurs ne connaissent pas l'état du terrain de leur parcelle. Ils mettent de l'eau alors qu'il y a une pente. Et s'il y a un manque d'engrais, il y a des drones spécifiques pour cela».Développement agricole, lutte contre le braconnage, prévisions en matière de collecte des taxes foncières. Les utilisations du drone sont multiples, souligne Malick Diagne, directeur d’une société de gestion des risques.« On a besoin des drones vu la configuration de nos villes et la planification qui doit être faite. 

Lire aussi: Agriculture Intelligente: le premier traitement des céréales par drone au Maroc lancé à Sidi Kacem.

 

 

Ils sont facilement déployables, offrent des données actuelles et précises. »Au Sénégal, une règlementation existe : les pilotes de drones sont censés être « formés ». Sauf qu’il n’existe pas de cursus dédié et les engins sont en vente libre.Pour le docteur Ismaïl Lawani, qui a déjà lancé une académie de drone au Bénin, il faut professionnaliser le métier. « Les risques de piloter un drone sont nombreux. Le principal selon moi est une collision entre un drone et un avion. La théorie sans la pratique est dangereuse et la pratique sans la théorie est aveugle. »

Le programme de la formation, en grande partie en ligne, est adapté des cours dispensés dans une école américaine. Les modules devront être validés par les autorités de l’aviation civile, avant le lancement effectif de l’Académie.

Source:rfi

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Articles similaires

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp