Semaine Internationale de l'Entrepreneuriat (Global Entrepreneurship Week): nos coups de cœur


A l'occasion de  la Semaine Internationale de l’Entrepreneuriat Global Entrepreneurship Week (du 18  au 24 novembre) nous vous dévoilons les portraits de nos coups de cœur :

 

 

                                                          

Fatou Sall NDIAYE, appelée la “Dame de Fer du Baol”, est la Présidente et fondatrice de Women Africa Business, Sénégal. Elle est la plus jeune femme entrepreneur dans la région de Diourbel. Après son baccalauréat en 2012, elle s’est lancée dans l’entreprenariat en créant son entreprise dans le secteur Agroalimentaire. Celle-ci  produit de la pâte d’arachide, du chocolat à base d’arachide, du café et d’autres produits locaux. Elle dirige également un groupement de promotion féminine “Women Africa Business” qui  regroupe une quarantaine de femmes qui s’activent dans la transformation des produits locaux. Cette organisation a  été  en 2014 dans le but de permettre aux femmes de contribuer à la croissance économique et d’en bénéficier.Son ambition,  c’est de permettre à ces femmes de développer des compétences qui conduiront au développement d’une citoyenneté économique active.

 

                                     

Abdoulaye Ba, Ingénieur Agrobusiness de formation à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Entrepreneur et Consultant, est le fondateur de la startup Diobass Agroalimentaire qui évolue dans le domaine de la production et transformation agricole. L’entreprise produit des jus de fruits locaux qu’elle distribue partout au Sénégal et aussi fait de la commercialisation de fruits et  légumes parfois bio avec le service « Ndougou à domicile ». En outre il fait  de la consultance avec des formations en transformation des produits halieutiques, des fruits et légumes et des céréales destinées aux GIE de femmes. » Actuellement son entreprise est la fournisseuse de jus des stations TOTAL dans la région de Thiès.

 

                                                   

 Fatou SARR  une jeune sénégalaise de 27 ans, a fait des études scientifiques au lycée avant de suivre une formation professionnelle en réseaux et informatique. Aujourd’hui elle est productrice agricole, directrice générale et cofondatrice de la société Takhar-Aloé. Ayant remarqué qu’en Afrique et particulièrement au Sénégal que beaucoup de maladie pourrait se soigner grâce à l’Aloè Vera, elle s’est dit  pourquoi pas mettre en place une structure de production et de transformation de celle-ci au Sénégal. Son objectif est de mieux faire connaitre à la femme noir sa peau de bien en prendre soin tout en restant naturelle sans avoir recours à la dépigmentation ou utiliser des produits chimiques qui ont des effets néfastes à la santé. Aujourd’hui Takhar-Aloé s’active dans la commercialisation des produits de beauté.

 

                  

Mignane DIOUF est le fondateur et de la startup  Afrikamart une entreprise agri Tech qui développe un ensemble d’outils et services innovants pour relever trois des plus grands défis du secteur agricole, à savoir l’Agriculture efficace, l’Accès au marché et la Logistique. Elle utilise l’intelligence artificielle et un ensemble d’algorithmes pour mettre en relation les différents acteurs de l’agroalimentaire de façon optimale, transparente et ainsi permettre un commerce équitable. Avec son pragmatisme et son efficacité il a su emmener ses équipes très loin  pour réaliser ses projets et ce malgré les difficultés.

Ces personnes parties presque de rien sont des modèles d'inspiration  et des sources de motivations pour les jeunes en les incitant  à se lancer dans l'entrepreneuriat parce que malgré la finalité on y gagne toujours.

ADJIA NDEYE AWA DIOP

 

 

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Articles similaires

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp