Chargement...

Se former pour devenir ingénieur agronome en Afrique

En Afrique, le secteur de l’agriculture est une solution pour booster la croissance et l’employabilité. Ainsi, l’ingénierie agronome se présente comme un métier d’avenir. Cependant, le pratiquer exige d’avoir certains prérequis et une formation adéquate.


En Afrique, le secteur de l’agriculture est une solution pour booster la croissance et l’employabilité. Ainsi, l’ingénierie agronome se présente comme un métier d’avenir. Cependant, le pratiquer exige d’avoir certains prérequis et une formation adéquate.

Le potentiel agricole de l’Afrique n’est plus à discuter pourtant le secteur tarde à exploser. Aujourd’hui, plusieurs pays ne respectent pas les accords de Maputo de 2003 qui veulent que le financement public à l’agriculture soit au moins 10 % des budgets nationaux.

À côté du financement, une autre cause à la faiblesse du secteur est le manque de compétences. Selon la Banque mondiale, en Afrique, seuls 2% des étudiants se spécialisent dans les filières agricoles alors que le secteur emploie environ 60% des travailleurs pour une contribution de 32% au PIB continental.

Pourtant, il existe des écoles de formation en agronomie dans quasiment tous les pays en Afrique. Pour devenir ingénieur agronome, il est conseillé de passer un baccalauréat scientifique et de suivre une formation d’au moins 5 ans dans une école spécialisée ou une université agricole.

Les institutions de formation agricoles les plus en vue sur le continent sont entre autres : l’Université du Sine Saloum El Hadj Ibrahima NIASS au Sénégal, l’Ecole supérieure d’agronomie de l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny en Côte d’Ivoire, L’Université Mohammed VI Polytechnique au Maroc, l’Université du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud, l’Université d’Afrique au Zimbabwe, l’Université du Ghana, l’Université d’Addis-Abeba en Ethiopie, l’Université d’agriculture et de technologie Jomo Kenyatta au Kenya, l’Université fédérale d’agriculture à Abeokuta au Nigeria et la Sokoine University of Agriculture en Tanzanie.

L’ingénieur agronome intervient dans toute la chaîne de production agricole. Cette spécialisation comprend de nombreuses compétences qui sont entre autres : l'amélioration des techniques de production des sols, la consultation auprès de diverses structures publiques ou privées, la surveillance des produits même après sa commercialisation et la recherche des remèdes face aux pathologies des cultures.

 

Rédactreur(trice)

0 commentaires

Laisser un commentaire