Production de noix de cajou en 2021 : Plus de 2.1 millions de tonnes escomptées ( rapport)

La filière devrait afficher de belles performances d’ici la fin de cette campagne en cours.


L’Afrique est le leader en approvisionnement mondial de noix de cajou depuis 2015. Et cela risque d'accroître en cette année 2021.

Selon un communiqué de l’alliance pour le cajou africain (ACA),la récolte de cette saison pour le continent, dépassera le stock de 2.1 millions de tonnes d’anacardes estimé pour 2020.

Ainsi, avec ce volume, l’Afrique devrait compter 54% de la production mondiale qui se situera entre 3,5 et 3,8 millions de tonnes en 2021.

Par ailleurs, cette dynamique sera portée par l’Afrique de l’Ouest avec un volume attendu entre 1,6 et 1,8 million de tonnes de la matière première d’ici la fin de la campagne.

L’approvisionnement sera un peu plus dominé par la Côte d’Ivoire avec un stock de 900.000 tonnes, soit plus de 50.000 tonnes par rapport à l’année dernière.

 

Abonnez vous ici

En ce qui concerne les autres fournisseurs de la zone comme le Nigeria et le Ghana, la tendance sera plutôt stagnante. Si la récolte du premier devrait se situer entre 210.000 et 250.000 tonnes, le second oscille entre 110.000 et 130.000 tonnes.

En Afrique de l’Est, une croissance plus faible est escomptée en raison des contre performances attendues en Tanzanie et au Mozambique, principaux producteurs de la région.

Sur le plan de la transformation, l’ACA demeure également optimiste pour l’Afrique.

L’organisation avance que les volumes transformés devraient notamment en Côte d’Ivoire, au Nigeria et au Bénin pour l’année 2021.

Globalement, la consommation de noix de cajou devrait encore progresser en 2021 grâce à un dynamisme de la consommation en Europe et aux Etats-Unis.

 

A lire aussi:

Les 5 points clés de l’actualité internationale de la semaine.

L’agriculture dans le Fouladou, des opportunités pour autonomiser les jeunes

Les bienfaits du goyave

 

Rédactreur(trice)

0 commentaires

Laisser un commentaire