Pourquoi les petits ruminants se retrouvent avec autant de corps étrangers dans le rumen?


D’après docteur GAYE. Plusieurs causes en sont responsables : la pollution de l’environnement surtout par les déchets plastiques, morceaux d’étoffes, fibres de sacs de jutes, mèches de tresses, cordes, fil et magma divers. Les ruminants carencés et sous-alimentés divagants ou en stabulations mangent tout et n’importe quoi qui se trouvent. La plus des pathologies digestives sont liées à la présence de ces corps étrangers dans le rumen, dont la prévalence est plus de 10% chez les moutons de la zone péri-urbain de Dakar contre 0,58% dans les zones rurales (KABORET et al., 2003)
  • Comment faire le diagnostic ?
Le diagnostic clinique de cette entité pathologique n’est pas aisé et est basé sur l’anamnèse et l’examen clinique à distance et rapproché. Mais la confirmation passe parfois par une laparotomie suivie d’une ruminotomie servant en même de l’extraction.
  • Qu’est-ce qu’une ruminotomie ?
C’est une opération chirurgicale majeure qui pourrait être le plus souvent utilisée comme un moyen thérapeutique, mais aussi diagnostique chez les ruminants de grande valeur économique ou de compagnie.
  • Le traitement
Le traitement est à la fois médical et étiologique. Le traitement étiologique consiste à l’extraction des déchets par une opération chirurgicale (ruminotomie) et le traitement médical est souvent post-opératoire et a pour but d’administrer à l’animal opéré de l’antibiotique pour prévenir éventuel complication, associé cela à des vitamines pour requinquer l’animal en convalescence.
  • Comment éviter l’accumulation de corps étrangers ?

Pour pallier à ces problèmes de corps étrangers, il faut une bonne prophylaxie c’est-à-dire : sensibiliser les éleveurs sur certains points avoir :

 La divagation des animaux, l’assainissement de l’environnement immédiat et surtout à l’amélioration de la ration alimentaire (fourrage de bonne qualité et concentré en bonne proportion) et un apport supplémentaire en complément organo-minéral, sans oublier de faire le déparasitage complet et périodique de tous les animaux.

 

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp