Pourquoi choisir les NIAYES pour le maraichage ?


Les Niayes du Sénégal situées sur la frange littorale qui s'étend de Saint-Louis à Dakar constituent un écosystème particulier et unique en Afrique. En effet, ses particularités physiques, à savoir sa position géographique, son micro climat, font que cette partie du pays dispose de conditions naturelles favorables à l'agriculture.

 

Description : https://www.memoireonline.com/08/10/3840/Limpact-du-maraichage-dans-la-degradation-des-ressources-naturelles-dans-les-niayes-de-la-bordur2.png

 

Figure 1 : Les Niayes dans le Sénégal

 

Contrairement au reste du pays où l'activité agricole n'est que saisonnière, la zone des Niayes connaît une production annuelle de légumes et de fruits divers qui occupe la majeure partie de la population locale.

Ces conditions favorables combinées à la proximité de Dakar constituant un marché important (21% de la population nationale sur 0,28% du territoire), rendent l'activité maraîchère beaucoup plus attrayante et constituent un des facteurs attractifs des Niayes.

 Lire aussi:Bien choisir son  Lire personnel dans un champ pour ne pas se faire avoir

Cette production est réalisée en grande partie par de nombreuses exploitations dans la zone des Niayes, une bande côtière de quelque 15 à 20 km de large le long de I’Océan Atlantique au nord de Dakar. De novembre jusqu’en mai-juin, cette zone, exposée à I ‘alizé maritime, bénéficie de températures relativement fraiches favorables à la production de plusieurs légumes de type européen. (Pomme de terre, oignon, tomate, chou, carotte). Autres facteurs favorables à la production maraîchère dans cette zone sont, la présence d'eau douce, souvent à faible profondeur dans les " océanes " des dépressions inter dunaires, des types de sols intéressants pour le maraichage comme les sols sablonneux et les sols riches en matières organiques, ainsi que la présence de grands centres urbains, importants consommateurs de légumes dans cette zone des Niayes, on trouve aussi bien des petits producteurs traditionnels, disposant de peu de moyens et ayant un faible niveau de technicité, que des gros producteurs, ou des groupements de producteurs, disposant de surfaces et de moyens de production plus importants qui contribuent eux aussi à la production légumière nationale.

Lire aussi:Vidéos/5 raisons pourquoi choisir les alvéoles pour ses pépinières...

Suite aux années de sécheresse on constate qu'en plus de la production des Niayes, un intérêt marqué pour la culture maraichère irriguée s'est développé à I ‘intérieur du pays le long des fleuves et autour des puits, des forages et des centres urbains.

 MAMADOU SOUMARE

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp