porté par l'élevage, le secteur primaire au Sénégal enregistre une hausse de 9,3%


Au Sénégal, le secteur primaire, hors agriculture et sylviculture, a enregistré à fin mars dernier une hausse de 9,3%. Une tendance haussière qui s'explique d'abord par les performances de la filière élevage.

L'élevage contribue significativement au développement économique du Sénégal. C'est ce qui ressort des données de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) qui révèle que la filière a fortement boosté le secteur primaire, hors agriculture et sylviculture. Porté par l'élevage, celui-ci a effectivement enregistré durant le mois de mars 2019 une hausse de 9,3% comparativement, au mois de février. L'indice général d'activité de la filière élevage a enregistré une forte hausse de 13,7% à 129,8% points, contre 114,1 en février 2019, précisé l'institution.

A noter que contrairement à la filière élevage, celle de la pêche a connu un repli de 1,6% au mois de mars 2019, comparativement au mois de février de la même année. Quant à l'indice général d'activité, il est passé de 113,7 points en février 2019 à 111,9 points.

En glissement annuel par contre, le secteur, hors agriculture et sylviculture, a reculé de 0,4% au mois de mars dernier. Une contre-performance à imputer à la filière pêche dont les performances ont également chuté de 9,0%.

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Articles similaires

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp