Parlons de la culture d'arachide au Sénégal .


LA CULTURE D’ARACHIDE AU SENEGAL
 
L e Sénégal, pays tropical de l’Afrique de l’ouest a pour première activité agricole, la 
culture de l’arachide. Originaire du Mexique, elle pousse aussi dans les pays  
Sub -tropical et tempérés. L’arachide représente le pilier de l’économie sénégalaise.
Vue son importance quels sont les différents facteurs qui concourent  au  développement 
de cette culture ? Premièrement nous allons présenter la culture  de  l’arachide.
En second les facteurs de son développement enfin montrer les bienfaits de cette 
culture sénégalaise et les inconvénients qui  freinent son évolution.
 
-LA  CULTURE DE L’ARACHIDE
Les différents facteurs liés à son développement a-facteur climatique
Le climat est favorable à cette culture.
La pluviométrie et l’hydrographie jouent un rôle essentiel car le pays est arrosé 
par plusieurs cours d’eaux ( les fleuves Gambie, Koula,Casamance,Ferlo etc…)
   b-facteur humain
La population est jeune et rurale ce qui constitue une main-d’œuvre forte 
et bon marché pour les acteurs de cette culture. Une partie de la récolte 
est consommée par les paysans.
c- facteur politique
Le rôle des centres de recherche intensifie la culture de l’arachide.
Ainsi des scientifiques de la coopération sénégalo-allemand ( APS ) ,selon ses ingénieurs la coque de l’arachide peut fournir 20% de la consommation du charbon de bois. elle est servi de compost pour enrichir le sol (amélioration de la qualité des sols Sahéliens).La coque peut être utilisée pour le fumage du poisson et servir de litière dans la filière avicole.
 
II-LES BIENFAITS  DE L’ARACHIDE
L’arachide, plante légumineuse à fleurs jaunes mesure 20 à 90 cm e hauteur  .Ses feuilles sont composées de 2 à 3 paires de folioles membraneuses et  ovales. A l’intérieur de la coque, on trouve 1 à 4 graines oléagineuses.
1-Les différentes formes de consommation de l’arachide
a – En cuisine
       L’arachide est consommée en cacahuète pour l’apéritif, l’huile sert à faire de la vinaigrette, les fritures, assaisonnement des plats. L’huile ne contient de cholestérol. L’arachide est une variété exceptionnelle, riche en acide oléique pour sa particularité nutritive .La  pâte d’arachide est beaucoup consommée en sauce .Le cocktail de jus de gingembre et de pâte d’arachide est très apprécié .De même le mélange des feuilles de manioc moulus ajouté à de la pâte d’arachide est très délicieux et vitaminé.
  b- Les vertus thérapeutiques de l’arachide
-Les feuilles
L’arachide est consommée dans son entièreté. Au Bénin  et en Côte d’ivoire les feuilles servent à guérir les problèmes gynécologiques principalement les trompes bouchées.
Egalement, les feuilles soignent l’asthme, la conjonctivite.
-Les racines
Elles sont bouillies et consommées pour soigner les troubles gastriques et intestinales.
                                      C –Aliment  vétérinaire
L’arachide sert d’aliment pour engraisser les animaux.
 
Au PLAN ECONOMIQUE
1-L’arachide dans les industries chimiques et agro-alimentaires
a-Industrie chimique
L’arachide est utilisée dans la savonnerie pour la fabrication des produits de toilette, lessive, vaisselle, javel.
b-Industrie agro-alimentaire
En usine, l’arachide est mélangé au caca pour la fabrication du chocolat, le caramel.la pâte d’arachide est conservée dans des boîtes et vendues en supermarché et exportée dans la  sous-région en Europe. 
c-Le revenu des agriculteurs
L’autoconsommation  de l’arachide par les paysans .La récolte permet de subvenir aux besoins cruciaux de la famille, la scolarisation des enfants.
d-Le revenu de l’état
                                                L’arachide est historiquement le symbole de l’agriculture  sénégalaise.                 Appelée  l’or du Sénégal, l’arachide permettra au Sénégal  d’être un pays émergent .Grâce à elle , le Sénégal  est internationalement connu .Près d la moitié de la population survit de cette culture.95% de l’huile d’arachide est exportée dans les pays occidentaux qui constituent des marchés potentiels. 
 

LES INCONVENIENTS 
1-La culture
Cette culture vivrière est traditionnelle .elle est pratiquée généralement par des paysans.
 
2-   L’outil
Le matériel utilisé est rudimentaire ( la daba, la machette) et archaïque.
 
3-   La population
Le travail à perte emmène les paysans à délaisser la culture de l’arachide .ce qui conduit à l’exode rural et à l’immigration clandestine.
 
4-   Les bestioles
Les rongeurs, criquets, sauterelles, chenilles détruisent les cultures.
5 - Le climat
Les intempéries (inondation, sécheresse, érosion) freinent la croissance des plants et donc le rendement est mauvais.
 
6-La concurrence
Le marché de l’huile d’arachide est fortement menacé car on constate la présence d’autres produits oléagineux comme l’huile de coco, de  palme, de soja, d’olive, de maïs etc.…
Ces produits sont importés par les pays de  l’occident.ils sont parfois subventionnés par de grandes firmes chimiques et agroalimentaires. 
 
Au regard de ce qui précède cette plante généreuse représente un atout pour le Sénégal. Mais la culture de l’arachide est confrontée par plusieurs difficultés.
Il est bienséant que l’état Sénégalais  mène une politique de rentabilité.

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp