Le DAC de Dodji va permettra la création de 10 000 emplois.


Le domaine agricole communautaire (DAC) de Dodji, dans la région de Louga (nord), dont la fin des travaux est prévue en 2022, devrait contribuer à créer plus de 10.000 emplois directs et indirect au profit des jeunes de cette partie du Sénégal, a-t-on appris mardi du coordonnateur national du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC), Pape Malick Ndour. "Notre objectif est de faire en sorte qu’on puisse avoir le DAC, d’ici à 2022. Nous allons fournir tous les efforts nécessaires pour qu’avant [cette échéance], on puisse inaugurer ce DAC. Ce sera un joyau qui va régler l’emploi des jeunes dans la région", a assuré M. Ndour.

 

Il prenait part à un atelier d’information du PRODAC sur le DAC de Dodji, sous la présidence du gouverneur de la région de Louga, El Hadji Bouya Amar. Un financement de 9,5 milliards de francs CFA est prévu pour le domaine agricole communautaire de Dodji, selon Pape Malick Ndour.  "Plus de 5.200 emplois directs" sont attendus des activités de ce DAC, dit-il. "C’est un projet qui nécessite aussi d’autres types de prestations, qui peuvent être capitalisées dans les emplois indirects. Nous devrons aller vers les 10.000 emplois", a assuré M. Ndour. "Ce qui reste, précise-t-il, c’est d’accélérer la cadence pour qu’en fin 2022 au plus tard, on puisse avoir les infrastructures nécessaires qui nous permettent de dire que le DAC a été réalisé.

Le domaine agricole communautaire de Dodji, qui va s’étendre sur 2.000 hectares, fait partie d’un programme national de construction de quatre DAC. Les trois autres sont installés à Boulel (Kaffrine), Niombato (Fatick) et Fafacourou (Kolda). La Banque islamique de développement (BID), dans le cadre ce programme, a accordé un financement total de "près de 47 milliards de francs CFA à l’Etat du Sénégal, qui va apporter une contribution de 12 milliards’’, selon Pape Malick Ndour.  "Le financement est déjà reçu", a-t-il assuré. 

 

Interpellé sur le DAC de Keur Momar Sarr, dans la région de Louga, le coordonnateur national du PRODAC annonce qu’il sera inauguré "dans trois mois", après la reprise des travaux en septembre dernier. Les travaux étaient à l’arrêt depuis 2017. Le DAC de Keur Momar Sarr ne fait partie du programme national auquel contribue financièrement la BID.

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Articles similaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp