La chronique avicole: L’aviculture une filière porteuse d’emploi


Au Sénégal l’aviculture est une filière pourvoyeuse d’emplois. Depuis 2005 elle a généré 50 000 emplois direct et indirect. Avec une situation socio-économique caractérisée par beaucoup de chômage, le secteur avicole permet à de nombreuses personnes d'accéder à des revenus économiques

Mais Avant  d’analyser cette performance  il  serait  intéressant  de  définir le  concept  de « chaîne de valeur ».Selon la FAO (2005) la chaîne de valeur désigne l’ensemble des activités nécessaires pour mener un produit à travers différentes phases de sa production à  sa  distribution aux consommateurs  finaux, puis à sa destruction après utilisation.

Maintenant revenons un peu sur le nombre d’emplois généré par la filière. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ses résultats comme l’exemple de la fermeture des frontières par arrêté interministériel n°7717 en date du 24 novembre 2005 portant interdiction d’importer des produits avicoles et de matériels avicoles usagés. Cette interdiction a boosté l’investissement dans la filière. Pour vous donner quelques chiffres la production de volaille au Sénégal est passée de 6 millions en 2005 à 24 millions de têtes en 2013 et la production d’œuf de consommation crû de 324 millions à 519 millions sur la même période et ses chiffres ont surement évolué 7 ans  après.

Lire aussi: Business Model de l'élevage de volailles en Afrique

A l’instar de la production les autres chaines de la filière ont pu saisir l’opportunité pour se développer ainsi des unités de transformations appelées plumeuse se sont créer un peu partout dans les Niayes et zone péri-urbain, de nouveaux couvoirs et unité de fabrique d’aliment voient le jour. Le nombre de revendeur communément appelés « bana bana » passe du simple au double. Les jeunes et les femmes se lancent dans la production de petites unités entre 50 et 3000 sujets.Malgré ces 50.000 emplois créés, on reste convaincu que ces chiffres peuvent être doublés à travers la professionnalisation des acteurs et pourquoi pas la subvention de l’aliment de  volaille et la mise en place d’un circuit de commercialisation qui va sécuriser les producteurs et générer beaucoup d’emplois.

Bénéficier des formations avicoles proposées par Senagriculture selon le package de votre choix. Appelez vite au 33 860 28 09

L’état du Sénégal a procédé au lancement il y’a deux an du cluster aviculture pour maintenir cette croissance du secteur avicole qui vise à mettre sur le marché de l’emploi une main d’œuvre qualifié pour booster la filière. Sans oublier ses hommes et ses femmes qui travaillent sans relâche dans les différentes chaines de la filière pour une croissance continuel de notre autosuffisance en protéine animal.

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement