Chargement...

L'Africa Investment 2019 ou Forum sur l'Investissement en Afrique : un accélérateur de la transformation agricole de l’Afrique.

le Forum sur l’investissement en Afrique pourrait accélérer la transformation agricole de l’Afrique. Dans la majeure partie de l'Afrique,60% ou plus de la population active est employée dans l'agriculture.


Le mardi 12 dernier  s'est tenu le deuxième Forum sur l'investissement en Afrique organisé par la Banque africaine de développement (BAD) à Johannesburg.

Cette semaine, des chefs d'entreprise, développeurs de projets, professionnels du financement du développement, investisseurs institutionnels représentant des fonds de pension et  fonds souverains, ainsi que des décideurs se sont réunis à Johannesburg pour le Forum de l'investissement en Afrique.

Le Forum est un marché innovant, dédié à la transformation des idées et des projets de développement en ressources financières, en mobilisation de capitaux et en accélération de la clôture financière d'accords susceptibles d'améliorer la vie de millions de personnes.

Selon l'article du CBNCAfrica.com, le Forum sur l’investissement en Afrique pourrait accélérer la transformation agricole de l’Afrique.Dans la majeure partie de l'Afrique, 60% ou plus de la population active est employée dans l'agriculture. Et pourtant, l’agriculture ne représente que le quart du PIB du continent, celui ci  produit et exporte principalement des produits bruts et importe des quantités importantes de produits alimentaires transformés. Le secteur frappe au-dessous de son poids.Le potentiel de revenus et de création d'emplois est énorme si l'Afrique peut augmenter sa productivité et progresser dans la chaîne de valeur pour produire plus d'aliments transformés à plus forte valeur ajoutée.L’essentiel, c’est que l’agriculture africaine ne doit plus être un «mode de vie», mais un secteur commercial résilient et durable qui crée de la prospérité, crée des emplois et amélioré les revenus et les moyens de subsistance des populations rurales. Le Forum de l'investissement en Afrique réunit les acteurs du secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire qui  se retroussent les manches et explorent les opportunités commerciales et d'investissement. Les «discussions du conseil d’administration» concrètes du Forum établissent un lien entre les projets d’investissement et les investisseurs. Il rassemble des entrepreneurs, et des acteurs intéressés par l'agriculture pour conclure des marchés.

 Lire aussi:Campagne agricole 2019-2020:l'Etat signe avec ITFC un accord de financement de 30 milliards CFA

L’année dernière, lors du Forum pour l’investissement en Afrique, près de 2 000 participants de 87 pays se sont réunis pour discuter de plus de 46 milliards de dollars de transactions dans des salles de conférence. L’un des faits saillants a été une transaction impliquant le Ghana Cocoa Board, conçue pour aider le secteur du cacao du Ghana, qui emploie quelque 800 000 familles de paysans et produit des récoltes d’une valeur de 2 milliards de dollars en devises chaque année. La présence du chef d’État du Ghana, H.E. Nana Akufo-Addo, lors de la séance du conseil d’administration, a suscité l’intérêt des investisseurs pour un secteur aussi important pour le Ghana, l’un des principaux exportateurs de cacao au monde.Cette année, l’Office ghanéen du cacao revient au Forum pour signer un accord de facilité portant sur un prêt à terme adossé à des créances syndiquées de 600 millions de dollars, destiné à améliorer la productivité cacaoyère du Ghana. L'accord d'investissement  impliquant également le Credit Suisse et la Banque industrielle et commerciale de Chine  est né de l'Africa Investment Forum. Le forum de cette année mettra également l’accent sur les zones de transformation agro-industrielles spéciales (ZAPZ). L’intérêt des investissements dans les zones rurales africaines est souvent faible, en raison du manque de moyens de transport, d’énergie et d’autres infrastructures essentielles. Les SAPZ constituent une solution pour relier les zones rurales aux chaînes d'approvisionnement régionales et mondiales, de manière à pouvoir produire des produits transformés à plus forte valeur ajoutée dans des zones de productivité agricole supérieure. Les ZAPZ rassemblent la plupart  tous les éléments d'une chaîne de valeur agricole dans un domaine: de la ferme à la fourchette. En plus d’attirer des investissements, les ZAPZ sont également importantes du point de vue développement car elles contribuent à augmenter les revenus ruraux et à créer des emplois pour la population croissante et jeune de l'Afrique.

Source: CBNC Africa : Op-Ed: The #AfricaInvestmentForum: an accelerator for Africa’s agricultural transformation

 

 

Rédactreur(trice)

0 commentaires

Laisser un commentaire