Karelle Vignon-Vullierme, ambassadrice de la cuisine africaine.


Elle fait partie de cette génération d’enfants africains nés en Europe, les "Afropéens", comme on a coutume de les appeler désormais. Des parents tous deux béninois, un père journaliste à RFI, une mère comptable en Seine-et-Marne, Karelle Vignon-Vullierme a eu une enfance et une adolescence parisienne. Elle est née il y a trente et un ans dans un hôpital public de la capitale, a fait sa scolarité au lycée Louis-Armand, dans le 15e arrondissement, puis est partie étudier l’information et la communication de l’autre côté de l’Atlantique, à l’université Moncton, dans le Nouveau-Brunswick, au Canada. Le parcours classique des enfants d’immigrés qui ont "réussi"... C’est après son exil en Amérique du Nord que sa trajectoire bifurque. Là-bas, Karelle Vignon-Vullierme rencontre son futur mari, un franco-sénégalais, né comme elle à Paris, et décide de ne pas rentrer en France. Elle veut habiter en Afrique, le continent des vacances, des oncles,


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement