Au Maroc, le cheptel ovin, estimé à 20,6 millions de têtes, est caractérisé par une grande diversité de races bien adaptées aux conditions du milieu. Ces races se localisent dans des zones dites «berceaux de races» délimitées par voie réglementaire, dont 40% de races pures locales, avec 2,5 millions de têtes de ‘‘Sardi’’ localisées essentiellement au niveau des provinces de Settat et Kelaât Sraghna.

La race ‘‘Sardi’’ occupe une place importante dans l’élevage ovin au Maroc. Son effectif a connu une augmentation ces dernières décennies et les géniteurs de cette race sont souvent utilisés en croisement. Cette race produit annuellement environ un million d’agneaux, contribuant ainsi à la fourniture, chaque année, d’environ 300 000 moutons pour Aid Al Adha et produisant un total de 4 800 tonnes de viande rouge.
La région Casablanca- Settat, qui a bénéficié de projets de développement de la filière ovine, notamment de race ‘‘Sardi’’, possède d’importantes potentialités en matière de production végétale et animale. Elle abrite un cheptel de 2,2 millions de têtes, dont 500000 de race ‘‘Sardi’’ (20% de l’effectif national) dans la province de Settat.

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Nos partenaires