DES AGRICULTEURS DE FIMELA ET DE CAMBÉRÈNE FORMÉS AU RENFORCEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE


(APS) – Deux cent cinquante-six agriculteurs des communes de Fimela (centre) et de Cambérène (ouest) ont été formées au ‘’renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle’’, a appris l’APS lors d’une visite du ministre des Collectivités territoriales, Oumar Guèye, lundi, dans la région de Fatick (centre). 
 
La formation entre dans le cadre des activités du Projet pilote de renforcement de la sécurité alimentaire, nutritionnelle et de la résilience face aux chocs climatiques, qui est mis en œuvre dans les communes de Cambérène et de Fimela, situées respectivement dans les régions de Dakar et de Fatick.
 
Selon un document remis aux journalistes lors de la visite du ministre des Collectivités territoriales, 145 femmes (57%) et 111 hommes (43%) ont bénéficié de la formation. Parmi eux, il y avait 104 jeunes, précise la même source.
 
‘’Les femmes et les jeunes sont les principaux bénéficiaires directs des activités du projet’’, affirme le document.

 
Le projet est mis en œuvre dans le cadre de la coopération technique entre l’Agence des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le ministère sénégalais des Collectivités territoriales.
 
Les deux partenaires cherchent, selon le document de presse, à ‘’renforcer’’ les compétences des autorités des collectivités territoriales et des autres acteurs du Système alimentaire territorial (SAT) mis en place par le Sénégal.
 
‘’Le projet a permis aux organisations communautaires de bénéficier de moyens de production conséquents et de sessions de renforcement de capacités productives, organisationnelles, financières et comptables’’, affirme la même source.
 
‘’Nous indiquons aussi, à travers ce projet de référence, des voies pour une sécurité alimentaire et nutritionnelle plus équilibrée et une valorisation des ressources territoriales, afin de stimuler le potentiel de développement territorial’’, ajoute le document. 
 
Selon le texte, l’un des objectifs du projet est d’‘’augmenter les capacités organisationnelles, techniques et de gestion des [filières] agricoles, de faciliter l’accès aux marchés pour les consommateurs les plus vulnérables des zones rurales et urbaines’’.
 
Le coordonnateur du bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest et représentant au Sénégal de cette agence spécialisée des Nations unies, Dr Gouantoueu Robert Guei, a pris part à la visite, aux côtés des autorités administratives de la région de Fatick.

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Articles similaires

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp