Déconstruire le discours agricole. Par Abdourahmane Diop Fondateur AgriMédia


“ Dans un continent où l'urgence est permanente, penser peut sembler superflu. Mais c'est le déficit de pensée de ces dernières décennies qui nous condamne aujourd'hui à l'urgence.” Fary Ndao. Lorsque j’évoque ici le discours, je m’intéresse surtout à ce qui en découle. Même sous la forme d’un monologue, le discours suscite des constructions dans l’esprit de ceux qui l’écoutent, des réactions suscitant à leur tour des actions ou pour d’autres une indifférence. Pour le rendre encore plus prolifique, l’on s’attèlera surtout à recevoir des interlocuteurs, des réactions constructives pour élargir encore plus les cercles du « penser-agir ». Quel bilan à la fin de la campagne agricole ? Entre 2004/2005 et 2012/2013, les subventions aux engrais sont passées entre 4,6 milliards et 18 milliards de FCFA[1]. Les différentes études qui ont été réalisées ont montré le caractère problématique du système de distribution[2] des engrais. Des su


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement