La culture du coton au Sénégal : un programme mis en place pour relancer cette filière qui s’adapte mal aux aléas climatiques.


C’est une véritable mission de reconquête du coton qui est menée au Sénégal. Elle s’accompagne d’un changement radical de la politique de soutien de l’Etat à la filière coton. Le prix au producteur a été fixé en accord avec la Fédération nationale des producteurs de coton (FNPC) à FCFA 300 le kilo (€0,46) pour la campagne 2017/18. De loin le plus haut prix au producteur de la sous-région et FCFA 45 de plus au kilo par rapport à 2016/17 ! Un sacré coup de pouce aux cotonculteurs. Changement de politique car l’Etat sénégalais a décidé en concertation avec les acteurs de la filière - la FNPC et la Société de développement et des fibres textiles du Sénégal (Sodefitex) - de mettre fin aux subventions aux intrants, soit FCFA 1,4 milliard (€2,13 millions), et de reporter cette somme sur le prix d’achat du coton aux producteurs, en hausse donc de près de 18% en 2017/18. La mauvaise pluviométrie depuis trois campagnes mais aussi l’attrait t


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement