Côte d’Ivoire - Les planteurs de cacao en Côte d’Ivoire s’attendent à des récoltes abondantes.




Les gousses plus anciennes sont déjà en train de mûrir, ont déclaré les planteurs de cacao en Côte d’Ivoire. Ils ont dit que la récolte serait abondante jusqu’en décembre .  Ils devraient commencer à récolter dans environ deux semaines.

Une nouvelle vague de gousses de cacao se développe en Côte d’Ivoire avant la récolte d’octobre à mars, malgré des précipitations inférieures à la moyenne la semaine dernière.

Dans la région occidentale de Soubré, au cœur de la ceinture de cacao, les agriculteurs ont déclaré que les jeunes gousses avaient suffisamment d’humidité pour se développer.

Pourvu que les pluies soient abondantes d’ici la fin octobre, «nous aurons de nombreuses gousses au moins jusqu’à la fin de cette année», a déclaré Gérard Dallo, qui cultive près de Soubré.

Les données de Reuters ont montré que Soubré, qui comprend les villes de Sassandra et San Pedro, a enregistré 14,4 millimètres (mm) de pluie la semaine dernière, soit 1 mm de moins que la moyenne quinquennale.

Dans la région du centre-ouest de Daloa, qui produit un quart de la production ivoirienne, les agriculteurs ont déclaré qu’ils s’attendaient à ce qu’une grande quantité de cacao quitte la brousse entre novembre et décembre.

Les données de Reuters ont montré les niveaux suivants de précipitations  dans les autres régions la semaine dernière:

* Les précipitations dans la région orientale d’Abengourou, qui comprend la ville d’Aboisso, ont totalisé 9 mm la semaine dernière, soit 4,5 mm de moins que la moyenne.

* Les précipitations ont été de 3,7 mm au-dessus de la moyenne dans la région sud de Divo, à 20 mm, mais 4,6 mm au-dessous de la moyenne dans la région méridionale d’Agboville, qui a reçu 7,9 mm.

* Dans la région occidentale de Man, qui comprend la ville de Duékoué, les précipitations ont été de 19,4 mm la semaine dernière, soit 19,4 mm de moins que la moyenne.

* Les précipitations ont été de 29 mm dans la région centrale de Yamoussoukro, 8,6 de plus que la moyenne et 18,5 mm dans la région centrale de Bongouanou, 0,4 mm de moins que la moyenne.

Les températures moyennes dans les régions cacaoyères variaient de 24 à 25,7 degrés Celsius.


 

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp