Comment se lancer dans la pisciculture


La pisciculture est l'élevage de poissons en eaux douces, saumâtres ou salées. C'est une branche de l'aquaculture, un domaine vaste et diversifié qui représente une part de plus en plus importante du secteur de la production alimentaire. L'aquaculture désigne toutes les activités de production animale ou végétale en milieu aquatique. Ce secteur est considéré comme une source importante de protéine animale. Autrefois limitée à une petite activité traditionnelle de production, la pisciculture a connu un développement rapide et important en Afrique et fait partie intégrante des filières promues pour assurer la sécurité alimentaire et le développement économique africain.

Les connaissances nécessaires

Il est indispensable d’avoir une formation technique suffisante en pisciculture et des connaissances managériales pour la gestion du personnel en charge du projet et la gestion de l’unité de production dans son ensemble. Pour ce faire, on doit être accompagné par des experts dans les débuts pour mieux assimiler et adapter les connaissances acquises au développement de son projet.

Comment apprendre?

Il est possible d’apprendre dans des unités pilotes d’alevinage, au sein des fermes piscicoles ou encore à travers l’initiation Bellomar Learning via sa plateforme de MOOC et de SPOC (Small Private Online Course), pour l’industrialisation et le développement durable en Afrique.

Combien faut-il pour se lancer?

Les coûts varient en fonction des objectifs de production. Le système peut être artisanal avec du matériel local, ou intensif avec du matériel hors-sol, ou moderne a l’instar des cages flottantes. Avec une somme de 1 000 000 FCFA on peut ouvrir son entreprise de pisciculture. En tenant compte de l’achat de la matière première, des alevins, des infrastructures et du matériel, on peut produire 500 kg de poissons pour débuter.

Quel matériel ou équipement?

Il est indispensable d’avoir une ressource en eau permanente pouvant alimenter en cas de besoin le système de production. Il est possible d’utiliser comme source d’eau le forage, un puits aménagé ou encore de l’eau disponible dans les rivières. L’eau du robinet, par contre, n’est pas appropriée pour la production des poissons. Comme matériel nécessaire, on a besoin des bassins piscicoles qui peuvent être des étangs, avec un bassin en terre où les poissons se nourrissent partiellement ou complètement de la production du phytoplancton ou du zooplancton. Ces sources alimentaires seront produites dans des bassins piscicoles artificiels, dans des bacs hors sol, ou des cages flottantes implantées à la surface de l’eau. Le matériel utilisé est constituée des bacs en béton, des bacs circulaires en bâche, ou encore avec du matériel local adapté en fonction des besoins (bois ou matériels préconçus par un chaudronnier, recouverts de bâches, et de fibres en verre), du matériel de protection individuelle, une balance électronique, des épuisettes, et un kit complet pour la prise des paramètres physicochimique.

Lire aussi: Comment entretenir son poulailler?

 

Ou s’approvisionner ?

Le matériel n’est généralement disponible qu’auprès des fournisseurs ou des conseillers du domaine de l’aquaculture.

Comment trouver des clients ?

Les clients se trouvent dans les marchés, les supermarchés, les restaurants, les services traiteurs, les hôtels et les marchés internationaux.

À quel moment /volume devient rentable?

La pisciculture est véritablement rentable à partir d’un minimum de 500 kg de poissons commercialisés par mois.

Pour plus d'informations: https://www.bellomarlearning.com/

 

 

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp