Burkina Faso- Agriculture : ces femmes qui ont leurs propres champs.


La saison des pluies bat son plein. Les paysans s’activent pour arracher les dernières mauvaises herbes, dans l’espoir de faire de bonnes récoltes. Pour cela, rien n’est laissé au hasard. Du matin au coucher du soleil, ils travaillent sans relâche dans les champs. Dans ce contexte, les femmes, ne disposant pas de terres, doivent non seulement compter sur de bonnes grâces pour avoir un lopin à exploiter, mais aussi obtenir l’autorisation du chef de famille pour mener des activités champêtres. La plupart du temps, elles se consacrent à la culture d’arachides, de pois de terre, de gombo, de petit mil, etc. Nous avons rendu visite à trois femmes dans le village de Sohn, commune rurale de Oula, dans la région du Nord, à 15 kilomètres de Ouahigouya. Sohn est un village de la province du Yatenga. A l’image de la majorité des Burkinabè, les habitants de ce village ont l’agriculture comme activité principale. Les femmes ne sont pas en marge, en cette saiso


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement