Blanchiment d’argent dans le secteur de l’élevage, le SUES alerte les autorités sur les pratiques


A quelques jours de la journée de l’élevage prévue ce 23 décembre, le Syndicat Unique des Eleveurs du Sénégal (SUES) se fait entendre. En assemblée générale dans la commune de Guer- Malal dans département de Louga, ces éleveurs ont alerté les autorités sur les pratiques de blanchiment d’argent qui s’opèrent dans le secteur.

Le syndicat unique des éleveurs du Sénégal soupçonne des pratiques de blanchiment d’argent dans ce secteur. Les raisons avancées, l’envahissement du secteur par des milliardaires. Le syndicat interpelle l’Etat du Sénégal. «Depuis quelques temps nous constatons l’envahissement des milliardaires et des hauts fonctionnaires qui n’ont rien à avoir avec l’élevage. Cela devient de plus en plus récurrent depuis la traque des biens mal acquis. Nous ne voulons pas que des vendeurs de drogue viennent envahir notre secteur. C’est pourquoi, nous attirons l’attention des autorités »,a constaté cet éleveur sur les ondes de Walf FM.

Ces pasteurs réclament le retour des taxes douanières qui, selon Aliou Dia, Secrétaire général du Sues va ralentir le flux des bétails qui viennent de la Mauritanie. «Le président de la République avait décidé d’enlever des taxes douanières pour des bétails qui viennent de la Mauritanie, sous la demande de certains éleveurs. Ce qui nous à causé d’énormes pertes. Parce que nous n’arrivons plus à vendre à cause de la présence massive des bétails venant de la sous-région », martèle-t-il.

L’application de la loi contre des vols de bétails fait également partie des revendications de ces éleveurs. «Nous voulons que cette loi soit appliquée mais, il faut également être raisonnable en dénonçant les voleurs qui sont parmi nous si nous voulons lutter contre ce phénomène », a-t-il lancé.

  Pressafrik

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Articles similaires

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp