Bénin - 15 000 euros pour l'agriculture au Bénin.


L'Afdi 32 est une association qui propose son aide pour d'améliorer les pratiques de l'agriculture dans des pays en voie de développement. Depuis quelques années, une action est menée au Bénin pour épauler des groupements féminins dans la transformation et la vente de manioc.


Des subventions pour du matériel agricole

Dans un premier temps, l'Afdi 32, grâce à un fonds de garantie, a permis à ces femmes de contracter des crédits pour développer leur activité. En l'occurrence, la transformation du manioc, une plante cultivée pour ses racines, en gari, attiéké ou encore tapioca. Grâce à cet argent, elles ont pu acquérir du matériel pour améliorer leur productivité, mais aussi éviter des blessures malheureuses.

Ce n'est pas tout. Il y a un peu moins de deux ans, le partenariat s'est encore un peu plus renforcé avec la mise en place d'un système de transport pour l'acheminement des racines de manioc. Ce qui a permis d'améliorer la qualité du produit transformé et donc de générer davantage de revenus.

La subvention accordée par la région Occitanie va donc permettre à ces femmes de passer la vitesse supérieure. Il faut préciser ici que le bâtiment sera construit sur un terrain offert par la municipalité de Ouèssè. Dans une lettre, le maire précise que l'Afdi 32, grâce à son action, a permis le développement de la vente du manioc au-delà de toute espérance. Un manioc qui était auparavant quasi exclusivement réservé à l'autoconsommation.

«Ce sont les femmes qui relèveront l'Afrique», affirme Marie-Martine Dalla-Barba, qui représente le Crédit Agricole au sein de l'association gersoise. Au total, ce sont près de 400 familles, soit près de 4 000 personnes, qui bénéficient des retombées économiques de ce partenariat. De l'argent supplémentaire qui permet à ces femmes, avant toute chose, d'envoyer leurs enfants à l'école.

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Articles similaires

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp