Analyse : L'huile de palme au Sénégal... entre négligence et sous exploitation.


Les peuplements de palmier à huile, estimés à 50 000 hectares, sont essentiellement localisés sur les rives du fleuve Casamance, dans le sud du pays.Le palmier à huile est très répandu en Basse et Moyenne Casamance, soit à l’état isolé, soit en bouquets assez serrés. Ce palmier se reproduit partout, dans les peuplements forestiers fermés et dans la savane secondaire, à la limite des zones marécageuses, le long des vallées des cours d’eau pérennes, et à l’abri des dunes littorales. Le vif intérêt porté au palmier à huile par les populations locales, pour les fruits (huiles et noix) et le vin, expliquent sa présence à proximité des villages et son extension dans les terrains de cultures. La récolte de l’huile et du vin de palme sont des activités agricoles qui ont fait la réputation de la Casamance. Pendant la saison sèche, les hommes récoltent les fruits et la sève des nombreux palmiers à huile, “kabekel” en Diola, et les femmes préparent l


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement