Analyse : Le Sénégal espère récolter les fruits de la modernisation de l'agriculture.


Dans le cadre de son projet de devenir un pays à revenu intermédiaire d'ici 2035, le Sénégal a promis de moderniser une industrie agricole qui emploie la majorité de ses citoyens mais produit beaucoup moins de nourriture que le pays consomme. En cherchant à atteindre l'autosuffisance alimentaire, le Sénégal est confronté à des obstacles communs à de nombreux pays en développement: un système d'administration foncière désuet et informel, une chaîne de valeur décrépite et souvent inexistante et une pénurie de terres irriguées, laissant les agriculteurs à la merci des changements dans le climat. Le secteur agricole représente environ 15% du produit intérieur brut, contre un quart dans les années 1980, mais il reste une source importante de devises et emploie 77% de la population active, selon la Banque mondiale. Les efforts de réforme de l'administration actuelle semblent porter leurs fruits. Selon les données du gouvernement, la production d'arachides


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement