Amadou Kâ agriculteur : « Le manque d'engrais favorise l'exode rural des paysans »


Amadou Kâ est un agriculteur qui vit dans le village de Thieatt keur Gallo ; précisément dans l’arrondissement de Mbirkilane (département de Kaffrine). Nous l’avons  rencontré courant ce mois de juin. Âgé de soixante-quinze ans, il témoigne avec douleur la souffrance dont il fait l’objet. Il déclare : « j’ai un champ disponible et je n’ai pas eu de problèmes avec les semences ». Son seul souci, nous raconte-t-il, est le manque d’engrais. « Quand on cultive, l’engrais est obligatoire. Le paysan Amadou Kâ cultive du riz, de l’arachide, du mil pour nourrir sa famille. A l’en croire, pour une bonne récolte, le paysan a besoin d’engrais ; sans cela confie notre interlocuteur, leur récolte serait un blocage. Dans ses explications avec nous, Amadou Kâ constate que ce fait entrave la bonne


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement