Agriculture Madagascar: Le cactus a des vertus bien au-delà du piquant!


A Madagascar, la GIZ allemande et d'autres acteurs scientifiques se sont penchés sur les bienfaits du cactus pour l'environnement et l'agriculture, rapporte Rivonalo Razafison dans SciDevNet. En effet, le cactus pourrait être une solution face à l’érosion du sol et à la désertification, outre son importance pour la sécurité alimentaire et l’économie rurale.

« Le cactus se fermente rapidement pour produire du gaz à usage individuel nécessaire à la cuisson, empêchant de défricher les forêts », explique José Carlos B. Dubeux, enseignant à l’université de Floride aux Etats-Unis et coordinateur du Groupe fourrage du réseau FAO-Cactusnet.

Quant à Bertrand Reverdy, promoteur d'écosystèmes durables et innovants dans l'agribusiness et les énergies vertes, il a précisé que "La décomposition rapide de la matière organique du cactus offre une solution alternative pour la production du biogaz ». Sa production de biogaz brut serait le double de celui des principales cultures énergétiques cultivées ou des flux de déchets : un hectare de cactus donne 400 tonnes de bio, précise-t-il à notre confrère.

Lire aussi: Agriculture Afrique: les carottes présentation et bienfaits.

D'autre part, « Alterné avec du sisal ou d’autres plantes, le cactus est un moyen efficace pour stopper l’avancée des dunes. Les bandes de cactus dans les parcelles agricoles servent de brise-vents contre l’érosion éolienne et d’antiérosifs contre l’érosion hydrique », déclare pour sa part Stéphanie Andoniaina, ingénieur agronome et responsable du suivi et de l'évaluation auprès du Centre technique agro écologique du Sud (CTAS) à Ambovombe Androy, à Madagascar.

Lire aussi: Agriculture Afrique 3 utilités des feuilles mortes dans un champ.

Mais le cactus  a encore d'autres vertus et là, agricoles, en matière d'’alimentation du bétail et des hommes. C'est pourquoi le CTAS entend développer à grande échelle la culture du cactus sur des terres non cultivées et de l'intégrer dans le système de culture des exploitations. Tahiana Rakotoarivonona, doctorante à l’université d’Antananarivo, estime que le cactus rouge peut remplacer, jusqu’à 50 %, les fourrages conventionnels des animaux sans nuire à leur santé.

Cerise sur le gâteau... à Madagascar, la coopérative Raketamena Bio à Ambovombe et de la société Tatsimo Agroalimentaire à Taolagnaro produisent de la confiture à base de cactus.

 

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement