Agriculteurs sénégalais. La découverte de la filière légumière.


« Nous sommes frappés de voir combien, au Sénégal, les jeunes n’ont qu’une envie, c’est de venir en Europe, là où il y a de l’argent. En venant en aide à des agriculteurs là-bas sur place, nous souhaitons plutôt les aider à travailler dans leur pays », résumait Jacky Monfort, ancien expéditeur de légumes, bénévole de l’association Maye Na Ndokn qui accueillait une délégation de producteurs sénégalais vendredi 7 septembre, au matin, à Kérisnel. Parmi ceux-ci, le maire de la grosse ville de Thiès et le responsable d’une coopérative forte de 368 groupements et 17 500 producteurs. De l’eau à l’agriculture Créée voici 9 ans, l’association s’est fixée pour mission première l’acheminement de l’eau à travers la création de puits et de réseaux d’adductions mais aussi la mise en place de jardins, l’installation de lampadaires solaire, de ruches, l’ouverture de deux salles de classe pour une centaine d’élèves… Nouvell


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement