Les agriculteurs du monde rural victiment du réchauffement climatique et de la faim.


Les petits paysans exposés au réchauffement climatique et à l’insécurité alimentaire, particulièrement en Afrique, doivent être urgemment aidés, sous peine de faire grossir le flux des migrants et réfugiés, avertissent organisations internationales et ONG. «Je ne veux pas être alarmiste, mais lorsqu’on regarde l’augmentation de la population prévue, si l’investissement à long terme en milieu rural n’est pas soutenu, le problème des migrations que nous voyons aujourd’hui pourrait s’amplifier» a prévenu début décembre à Paris, le Togolais Gilbert Houngbo, président du Fonds international de développement agricole (Fida), agence onusienne basée à Rome. La population d’Afrique subsaharienne -645 millions de personnes en 2015- «est appelée à augmenter de 1,4 milliard d’ici 2055», ce qui constitue «une caractéristique démographique unique dans l’histoire mondiale», confirme l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’a


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement

Articles similaires