Afrique : La Côte d’Ivoire produit 16,7 millions de tonnes de sous-produits agricoles.


La Côte d’Ivoire, qui produit 16,7 millions de tonnes de résidus issus essentiellement du cacao, du coton, de l’huile de palme et du caoutchouc, projette de générer par an 1.645 mégawatts (MW) d’énergie biomasse. L’exportation et la transformation de produits agricoles en Côte d’Ivoire génèrent une grande quantité de résidus qui constituent la biomasse, matière organique d’origine végétale (microalgues incluses), animale, bactérienne ou fongique (champignons), utilisable comme source d’énergie, selon des données prévisionnelles rendues publiques vendredi. Côte d’Ivoire Energies, entité publique en charge de la promotion des technologies efficientes en matière énergétique, estime le potentiel de résidus de cacao à 13 millions de tonnes par an, 0,2 million pour le coton, 2,5 millions pour l’huile de palme et 1 million pour le caoutchouc, soit 16,7 millions de tonnes avec une puissance électrique totale évaluée à « 1.645 MW et un re


Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Telecharger gratuitement

En vedette

Accompagnement