4 STARTUPS SÉNÉGALAISES DANS LE CERCLE RESTREINT DES 25 STARTUPS CHOISIES A L’AGRISTARTUPSUMMIT 2018 EN FRANCE.


Qui va succéder à PAMPAAS… ?

De Paris, à Orléans, en passant par Angers, Montagne sur Sèvre, jusqu’à La Roche-Sur- Yon, le sommet mondial des startups agricoles, version 2, c’est-à-dire, l’AgriStartupSummit, débutera ce lundi 19 Novembre 2018 à travers une soirée de réseautage à Paris et prend fin le vendredi 23 Novembre 2018 par le concours de 25 startups agricoles venues d’Europe, d’Afrique, du monde…dont la mise est estimée à hauteur de 50 000 euros…Ainsi, ces 25 startups de l’Agri Tech Numérique vont proposer des solutions digitales qui permettent d’améliorer le quotidien des agriculteurs, à travers un pitch piloté ( 4 minutes) par un jury international, sous la houlette d’Éric THIROUIN, Secrétaire Général Adjoint de la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA), a appris, la rédaction du premier journal en ligne agricole du Sénégal (d’Afrique : Ndlr) le www.rondelleplus.org .

Selon le communiqué parvenu à notre rédaction, l’agristartupsummit commencera par un voyage d’études de Paris à la Roche-Sur-Yon, avec un objectif principal de faire découvrir aux startups participantes, le paysage et les atouts agri-agro numériques de la Région des Pays de la Loire. A en croire, Christelle Morançais, Présidente du Conseil Régional des Pays de la Loire, en ces termes : « la Région des Pays de la Loire est heureuse, chaque année, de soutenir Agri Startup Summit ! Avec plus de 25 000 exploitations, l’agriculture occupe une place majeure dans notre économie. C’est pourquoi, nous nous devons de la soutenir, mais aussi de lui donner les outils nécessaires afin qu’elle puisse également se projeter dans l’avenir L’innovation représente donc aujourd’hui un axe majeur pour son développement et Agri Startup Summit est, chaque année, une belle opportunité de promouvoir de nouvelles idées, de nouveaux concepts et d’échanger sur les enjeux d’avenir. C’est essentiel car nous devons innover pour trouver de nouvelles marges de croissance, pour valoriser la qualité de nos produits, pour sensibiliser les consommateurs, pour créer de nouvelles opportunités sur les marchés locaux et internationaux. Et pour relever ce défi de l’innovation, la Région des Pays de la Loire se tient aux côtés de ses agriculteurs. C’est d’autant plus important que le monde agricole représente de nombreux emplois, plus de 61 000 dans notre région, mais qu’il incarne aussi un héritage que nous devons transmettre aux nouvelles générations comme partie intégrante de notre identité et de notre histoire. Notre région, nos paysages, notre ruralité, se sont façonnés avec l’agriculture et nous comptons bien construire notre futur avec les agriculteurs et les professionnels des différentes filières. Je tiens donc à saluer l’ensemble des participants à cette nouvelle édition d’Agri Startup Summit et à renouveler le soutien inconditionnel de la Région pour préserver et développer ce fleuron régional qu’est notre agriculture ».

D’après Hervé Pillaud, Président d’AgriStartupSummit : « Oui probablement, mais penser le futur de l’agriculture ne peut se faire sans l’intégrer dans la société dans laquelle nous vivons. La société numérique vient retourner la terre de ses certitudes, toute la chaîne de valeur de la production à la consommation est bouleversée. Il n’est, donc pas envisageable que l’agriculture fasse exception. Ce sont ces éléments qui ont motivé la création de l’Agri Startup Summit en 2017. Fort de ce succès, nous avons décidé de renouveler le challenge grâce à l’appui de la Région des Pays de la Loire, du Ministère de l’Agriculture, qui cette année accompagne la venue des startups africaines, de Business France qui nous accueille, ce lundi, pour le lancement de la semaine et de l’ensemble de nos partenaires. La forte délégation de startups africaines vaut à notre évènement le label « Digital Africa ». Ce sera le premier évènement agricole au monde à recevoir ce label porté par la toute jeune association voulue par le président de la République pour favoriser l’émergence et l’accélération de l’innovation africaine afin de porter ensemble un monde en commun, ouvert et inclusif. L’agriculture jouera un rôle majeur dans le développement de l’Afrique, et nous l’avions intégré, dès l’an dernier, par la présence de nombreuses startups du continent. Cette année, le hasard du calendrier a positionné quatre événements la même semaine : Open agrifood, ESA connect, Tech ’Elevage et Agri Startup Summit. Ces évènements auraient pu être concurrents, nous avons privilégié la collaboration en permettant aux startups présentes pour Agri Startup Summit de participer à l’ensemble des évènements. Cette journée collabor’active prendra de la hauteur avec la présence, tout comme à Tech ’Elevage, du plus grand des communs qu’est l’Espace. Les responsables des politiques spatiales européennes et une maquette d’un satellite européen seront présents pour voir comment, de là-haut, notre planète bleue pourra demain se construire en commun ».

Par ailleurs, ces startups vont présenter leurs entreprises en 4 minutes devant un jury d’exception. Il s’agit de Precifield – France, La CooL CO – France, Agri Échange -France, Fenou packaging – Bénin, Farmr. – France, Lituus – France, Dictaf Corporation – Sénégal, Nano air SARL – Sénégal, Agrikolis – France, African food – Bénin, Vanilla bridge – France, Lifantou – Sénégal, Agroptima – France, École du paysan – Côte d’Ivoire, Lionceau – Sénégal, Promus – France, Iting – France, Agrisoft – Togo, OKP4 – France, Grainothèque – Côte d’Ivoire, Stockly-France, DelleD Hortimind – France, Topla ! – France, Potato market – Espagne, Dothan group – Côte d’Ivoire. Pour rappel, 4 startups du Sénégal parmi les 25 venues de partout dans le monde feront face à des experts ou jury d’exception pour convaincre dans l’AgriStartupSummit, version 2, afin de rafler la mise de 50 000 euros dont PAMPAAS avait gagné lors de la première édition en 2017, dans le même contexte, devant plus 30 startups. Bref, l’AgriStartupSummit porte la signature d’INF’AGRI85, société d’édition vendéenne et interlocuteur direct du monde agricole avec l’appui de ses partenaires.

Auteur : Amadou Tidiane Sow

www.rondelleplus.org

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Votre numéro du mois est arrivé

En vedette

Accompagnement

Nos partenaires

Discutez avec Senagriculture Média
sur WhatsApp